RSS

Comment intégrer une communauté ?

20 Nov

Je suis peut-être un peu hors-sujet, mais je le tente quand même :
Voici la question que m’inspire le sujet de la semaine : Comment intégrer une communauté ? a fortiori une communauté d’apprentissage ?
Imaginons que je souhaite apprendre sur un sujet que je ne connais absolument pas. Est-il possible d’intégrer une communauté d’apprentissage, sans cadre défini ?
Intégrer un groupe, une communauté si j’ai quelque chose à apporter me parait plausible mais si je ne connais pas le sujet, je n’ai rien à apporter (du moins dans un premier temps) comment m’intégrer ?
« Coucou c’est moi je viens apprendre, prendre des connaissances chez vous mais je n’ai rien à donner en retour ? »
Le problème a été évoqué, il me semble, dans une des dernières conférences : si vous ne donnez rien ne vous étonnez pas qu’on ne vienne pas à vous… j’adhère complètement à ce principe mais comment faire alors ?
Dans le cadre d’Itypa, il y a justement un cadre, et comme il est large, on arrive toujours plus ou moins à contribuer : en ce qui me concerne j’ai crée ce blog « témoignage » qui apporte peu mais me donne tout de même une porte d’entrée dans la communauté Itypienne, il y a les thèmes hebdomadaires accompagnés de quelques ressources qui permettent de réagir et nous ouvrent donc une porte d’entrée.
Mais si je suis chez moi, seule avec mon objectif d’apprendre, hors cadre professionnel, sur un sujet inconnu, une veille sur le sujet en question suffira t’elle à m’ouvrir la porte d’une communauté d’apprentissage ?

Publicités
 

Étiquettes : , , ,

7 réponses à “Comment intégrer une communauté ?

  1. plerudulier

    20 novembre 2012 at 10 h 25 min

    A reblogué ceci sur ITyPA.

     
  2. jackdub

    20 novembre 2012 at 21 h 32 min

    Bonsoir,
    C’est une question intéressante qui est posée là. Je pense que le néophyte peut apporter son regard neuf, ses questions simples. C’est toujours gratifiant de voir des ‘nouveaux’ s’intéresser à son sujet. Et c’est toujours riche de présenter ‘tout ce que l’on sait’ en le rendant accessible, simple, clair, sans ‘mot barbare’ 😉 … Mais tout le monde n’a pas forcément cet état d’esprit…
    Bonne continuation

     
  3. paulyvesecn

    20 novembre 2012 at 23 h 13 min

    En fait, par rapport au commentaire sur le fait de donner pour recevoir, c’était plus dans une optique d’égale à égale, dans le cadre de plusieurs propriétaires de blog par exemple. Ici, dans le cas d’un nouveau au sein d’une communauté c’est différent. Pour alimenter une communauté et assurer sa perennité, il faut du sang neuf, c’est donc dans l’intérêt de la communauté de former des nouveaux venus pour qu’ils puissent à leur tour transmettre leur savoir quand les « anciens » ne seront plus là.

    Formulé autrement, quand un néophyte intègre une communauté d’apprentissage, il est en général bien accueilli s’il fait les efforts nécessaires pour lire les informations destinées aux débutants (il y a quasiment toujours des sections pour les néophytes, avec des FAQ par exemple), l’apport du néophyte est un pari sur ce qu’il va apporter à l’avenir.

    Finalement, pour la dernière question, une veille ne suffira pas pour un sujet nouveau et inconnu. La veille est un suivi de l’actualité, or il faut te mettre à jour sur le sujet qui t’intéresse. Dans un premier temps, pas besoin forcément de veille mais plutôt d’une recherche solide en matière de tutoriaux et de documentation déjà existante.

     
  4. Barbara

    21 novembre 2012 at 9 h 53 min

    Merci à tous pour vos réponses : sous forme de commentaires sur ce blog, via un autre article de blog ou sur twitter…
    Vos réactions me font avancer dans ma réflexion et m’encouragent !

     
  5. brigittefriang

    21 novembre 2012 at 11 h 16 min

    Bonjour Barbara,
    Effectivement, je me pose la même question que vous (je l’ai posé la semaine dernière sur mon blog et Anne-Céline l’a reprise pendant le cours). Je n’ai pas avancé sur le sujet et vous?

     
  6. Barbara

    21 novembre 2012 at 11 h 45 min

    Bonjour Brigitte et merci pour votre commentaire.

    Pour être honnête, ma question sur l’intégration à une communauté est pour moi une question « dans l’absolu » car je ne suis pas (pas encore) réellement confronté au problème… en effet, mes objectifs d’apprentissage ne sont pour l’instant pas très définis, et oui, chacun son rythme !
    Ma première réaction à la lecture des réponses que j’ai eu jusqu’à maintenant serait « tout dépend du sujet et de la communauté ».

    Jackdub et Paulyvesecn soutiennent dans leurs commentaires que le néophyte est le bienvenu dans une communauté qui souhaite partager son savoir…
    J’en prend bonne note mais n’est ce pas surtout un point du vue de pédagogue (point de vue auquel j’adhère) mais dans la réalité, les membres d’une communauté (avec toute leur bonne volonté) ont-ils vraiment le temps pour intégrer le néophyte ? C’est vraiment une question car comme je l’explique plus haut, je n’ai encore jamais été confronté au problème mais je pense que cela peut être un frein pour certain pour se lancer dans une communauté…

    Pour résumer ma pensée en exemple : dans le cadre du MOOC Itypa, il me semble que les participants, pour beaucoup d’entre eux du moins, viennent du monde de l’enseignement et de la formation, donc ont une vision de l’apprentissage et l’envie d’apprendre et de partager. Est-ce le cas dans une communauté différente avec un public différent ?

    Peut-être en sauront nous plus jeudi soir ?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :