RSS

Archives de Tag: EAP

Mon billet de 2e semaine in extremis !

Mes activités de la semaine : de la difficulté de suivre 2 moocs en même temps !

Semaine chargée :
En plus d’ITyPA, dernière ligne droite pour le Mooc html5 qui consite à créer un site web pour l’obtention du badge. Heureusement je ne cours pas après les badges car je n’aurais pas le temps de terminer pour dimanche soir (deadline de rendu des fichiers)…
Non seulement les 2 moocs se chevauchent en terme de dates mais en plus les lives (ou webinaires) se déroulent le même jour à la même heure ! Grrr

Mais revenons au Mooc  ITyPA qui nous intéresse ici :

Mardi soir, j’ai pu me rendre à un atelier en présentiel : peu de participants malheureusement (3 au total) mais une rencontre conviviale qui a permis de mettre des visages sur des noms et d’échanger sur nos pratiques en toute simplicité. Merci à Guy Pastre (qui nous accueillait dans les locaux de La Maison de Grigny) pour sa synthèse de la rencontre en framapad.

Nous avons échangé sur les outils constituant notre environnement numérique actuel autour d’une mindmap, voici la mienne.

Du coup, je peux la comparer avec la carte que j’avais esquissé l’année dernière, résultat : mes outils ont peu changés, signe qu’ils me conviennent bien, mais je pense que je les maîtrise de mieux en mieux.

Retour au sujet ITyPA de la semaine en cours : l’Environnement d’Apprentissage Personnel

Ce que je retiens au sujet de l’EAP :

L’EAP est un système complexe qui doit permettre de prendre en main son propre apprentissage. il est composé d’outils (matériels ou numériques) qui permettent à l’apprenant de récupérer des informations, de les stocker, les organiser mais aussi de partager ses connaissances et d’échanger à ce sujet. Cet EAP est à organiser en fonction de ses objectifs d’apprentissage.

A titre personnel, il me semble que la difficulté réside ici : comment se fixer des objectifs d’apprentissage lorsque l’on est « hors cadre » c’est à dire ni étudiant, ni ayant un besoin professionnel immédiat ?
Puisque je n’ai pas d’objectif précis d’apprentissage mon EAP n’est-il pas finalement qu’un EIP : Environnement d’Information Personnel ?

D’autre part, il me semble (et il en est peu question dans les documents que j’ai consulté sur le sujet) qu’un des éléments primordiaux de l’EAP (mais c’est aussi le cas pour mon EIP) est la gestion et l’organisation du temps d’apprentissage (ou d’information).
Combien de temps vais-je consacrer à telle ou telle étape de mon apprentissage ?
Les recherches sur le web, la veille, la curation, la serendipité… sont chronophages et probablement faut-il se « brider » un peu si l’on ne veut pas se noyer !

L’un de mes objectifs itypiens cette année est donc de trouver une organisation du temps pour mes apprentissages et surtout : de m’y tenir !

Finalement, d’une saison ITyPA à l’autre, on parle encore et toujours d’infobésité, sérendipité, noyage, etc.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 24 octobre 2013 dans ITyPA 2, Non classé

 

Étiquettes : ,

L’heure du bilan Itypa

Un bilan de ces 10 semaines de Mooc, de manière très synthétique, ce que j’ai appris ou découvert lors du Mooc Itypa :

  • Une liste d’une vingtaine d’outils testés, certains déjà connus mais plus ou mieux utilisés, certains gardés au chaud pour une utilisation prochaine (pour de nouveaux projets peut-être), d’autres que je n’utiliserai plus (pas de besoin ou pas à l’aise avec l’outil)… bref Internet Tout Y est pour s’Outiller pour Apprendre. Pour n’en garder que quelques uns (les plus souvent utilisés lors du Mooc) : Evernote, WordPress, Hootsuite pour Twitter, Scoop-it, Feedly.
  •  Des mots : Serendipité et Procrastination…
  •  Le concept d’Environnement Personnel d’Apprentissage et quelques concepts lié à l’apprentissage qui m’était inconnu car je ne viens pas du milieu de la formation
  •  Le concept de Veille et de Curation (je connaissais la pratique sans mettre de mots dessus et faire la différence entre les 2)
  • La prise de note collaborative (testé via Framapad lors de la dernière conférence)

Ce que le Mooc m’a apporté :

  • des contacts, via twitter, le forum et les commentaires de blogs, contacts virtuels pour l’instant mais je ne désespère pas de pouvoir participer à la fête des voisins du Mooc un jour et peut-être une rencontre Lyonnaise de Moocquitos ?
  • de la confiance en soi : éloignée depuis quelques années des pratiques web, j’avais un peur d’être complètement rouillée… je me suis rendu compte qu’avec un peu de pratique, j’arrive à reprendre quelques automatismes et c’est très rassurant.
  • de la motivation et plein de projets en tête (à plus ou moins long terme) !
  • de la frustration (et oui, il n’y a pas que des points positifs) : 10 semaines finalement, c’est court ! Et puis, jamais assez de temps pour lire et faire tout ce qu’on a prévu (cf mon précédent billet de blog)

La suite :

Dans l’idéal, et surtout, si j’arrive à me dégager du temps pour le faire, j’aimerai, en vrac :

  • garder le contact avec la communauté itypa !
  • participer à l’après Mooc Itypa via la capitalisation par exemple
  • pourquoi pas participer à un autre Mooc francophone (mon anglais est bien trop approximatif pour imaginer suivre un Mooc non francophone) ?
  • apprendre grâce à internet
  • mon programme réalisé sous forme de mindmap

Quelques contraintes (ou pas ?) :

  • Un déménagement prévu dans quelques mois va probablement me priver de ma connexion pendant quelques jours, semaines, un mois ? (mais comment vais-je survivre ? ;-)). D’ores et déjà, je m’organise : récupérer des vidéos, imprimer des documents… je vais peut-être bien commander au père Noël un smartphone pour pouvoir continuer à apprendre sur Internet dans les transports en commun…
  • Le temps, toujours, le temps, à apprivoiser !

A bientôt

 

Étiquettes : , , , ,

Tic-tac, Itypa le temps

Dans 10 jours, le Mooc Itypa sera terminé… enfin, terminé, pas tout à fait… terminé le RDV vidéo hebdomadaire du jeudi soir mais probablement une continuité grâce à la capitalisation  et par exemple aux groupes et aux pads en cours de formation
Mutualiser, capitaliser, collaborer, coopérer, etc…

J’ai peu participé ces 2 dernières semaines mais j’étais là, j’essayais de me tenir à flot…

J’ai rêvé ou quelqu’un a dit, au tout début, qu’on aurai besoin d’environ 3h par semaine pour suivre le MOOC ?
Euh, 3 h ?
Déjà, 1h pour la vidéo,
Et, même si je sais que je ne peux pas tout lire, qu’il faut accepter de passer à côté de certaines infos, il reste 2 h pour : lire les documents proposés pour la semaine suivante + quelques productions des autres participants… il faut ensuite assimilé tout ça, y réfléchir un petit peu et rédiger ensuite un petit quelque chose sur son blog, sur un pad ou « juste » un commentaire sur un autre blog… clairement je n’en suis pas capable en si peu de temps !
Ce n’est pas grave, je fais le tri, je repousse certaines lectures, certaines réflexions à plus tard…

Cette semaine on ne traite pas un nouveau sujet, on partage son expérience…
Mon usage en ce moment, c’est suivre autant que possible ce qui se passe autour du Mooc : sur twitter et les blogs… Et rêver d’avoir le temps pour participer plus activement…
Je suis en admiration quand je vois le travail sur les pads et le forum Itypa de Déborah, Isabelle, Eric, Vincent et les autres… aller, avouez, vous y passer combien de temps ?
Mon EAP (Environnement d’Apprentissage Personnel) pour l’instant c’est mon agenda et ma montre !

La semaine prochaine, on fera le point sur nos apprentissages dans le cadre du Mooc Itypa… j’ai plein de choses en tête sur le sujet, je voudrais vraiment faire un bilan structuré, l’article viendra probablement plusieurs semaines en retard !

 
6 Commentaires

Publié par le 3 décembre 2012 dans Semaine 9 : Partage d'expériences

 

Étiquettes : , , , ,

Un objectif d’apprentissage pointe son nez ?

J’ai regardé la conférence de jeudi dernier, l’intervention de Denys Lamontagne sur l’intérêt comme moteur d’apprentissage m’a parlé.
J’avais programmé d’écrire un billet sur mon blog Itypa ce matin, je « m’impose » cet exercice (pas désagréable mais un peu contraignant quand on n’est pas habitué à « écrire publiquement ») afin de ne pas perdre le fil de ce Mooc, de ne pas me décourager parfois.
Si certains se sentent débutant avec les outils web, moi je me sens parfois « larguée » avec tout ce vocabulaire pédagogique et j’ai du mal à suivre (la semaine dernière par exemple en lisant les ressources sur « Apprendre à apprendre »)

La semaine dernière, c’est un tweet (« conseil : mettre ses objectifs au centre de son EAP ») de Christine Vaufrey qui me met la puce à l’oreille : je ne pars pas dans la bonne direction, avec ma collection d’outils web et pas d’objectif précis, mon EAP est loin d’être terminé… Cela dit, c’est l’objectif du MOOC Itypa de créer son EAP, j’ai donc quelques semaines devant moi…
Je décide donc de poursuivre mes lectures et de suivre la trame proposé dans le MOOC…

Une question m’interpelle :  « Vous souvenez-vous de la matière, du cours… que vous aimiez le plus, lorsque vous étiez élève ou étudiant ? Qu’est-ce qui fait que vous préfériez cette matière ou ce cours aux autres ? » Je fonce !
Je répondrai en 2 temps car j’ai un peu 2 cycles d’études : j’ai arrêté mes études après le bac et les ai repris 10 ans après.
Donc, lorsque j’étais lycéenne, la matière qui m’éclatait c’était la philosophie ! Je n’ai jamais eu de supers notes dans cette matière mais j’aimais ça parce que ça m’ouvrait des possibilités de réflexions infinies et que ça n’allai probablement pas me servir dans ma vie professionnelle donc c’était juste « pour le plaisir ».
Plus tard, en tant qu’étudiante en formation continue dans les métiers du web, ce qui m’a plu c’était les cours sur les langages de programmation, les CMS (outils d’édition sur le web)… de la même manière, ne me destinant pas à être programmeuse informatique, ces cours n’étaient pas les plus importants pour mon avenir professionnel… je crois que ce qui me plais c’est de me dire « rends-toi compte tout ce qu’on peut faire avec ça !!! » (même si, personnellement, je n’en aurai probablement pas l’utilité)

Bref, avant de me livrer à mon petit exercice d’écriture du lundi matin, je jète un oeil sur les productions Itypiennes du week-end et je tombe sur l’article de Christine Vaufrey :  http://itypa.wordpress.com/2012/10/28/ecrire-disent-ils/

Et là : Badaboum (comme dirait ma fille de 19 mois)

Ce que j’en retiens en résumé : Christine déplore que les blogs et productions des participants Itypa soit essentiellement axés sur le MOOC ITYPA et non sur le(s) thème(s) qui les motive à apprendre. (elle ne dit pas que ça donc je vous invite à lire son article au complet!)

Récapitulons, mon EAP part dans le mauvais sens (celui des outils au lieu des objectifs), mon blog uniquement centré sur le MOOC Itypa ne correspond pas à l’attente de ce cours… Re-remise en question… Christine m’en veut ou quoi ? 😉 euh non c’est son rôle d’animatrice du Mooc ! chouette alors je vais apprendre encore et encore de mes nombreuses erreurs (sauf, que là , je ne sais plus comment titrer mes billets de blog : Apprendre de ses erreurs, Au bord de la noyade… je vais faire peur à mes lecteurs !)

Je digère ma petite déception, je cogite à tout ça et, finalement, je me rends compte que ce que j’ai envie de savoir, d’apprendre, c’est comment fonctionnent, comment évoluent, comment s’utilisent ces fameux outils web ! Ces dernières semaines j’ai testé pas mal d’outils, certains dont je ne me servirai pas (en tout cas pas tout de suite) car je n’en ai pas l’utilité mais ça me passionne de savoir que ça existe, ce que d’autres peuvent en faire, et comment ils évoluent. Je crois bien qu’un de mes objectifs d’apprentissage pointe son nez…

N’en déplaise à Christine, je vais continuer à alimenter ce blog sur le sujet quasi unique du MOOC ITYPA car il m’aide à progresser dans ce cours (si je ne m’étais pas obligé à rédiger un article aujourd’hui, mon cerveau aurait-il fait toutes ces pirouettes et aurais-je autant avancer ?)

A bientôt donc !

 
 

Étiquettes : , , , , ,

Au bord de la noyade en pays #Itypa…

Je suis un peu perdue, donc je me pose 5 minutes pour faire le point.

Je vais mettre de côté la création de mon EAP car :
1. j’ai déjà une bonne liste d’outils à utiliser cf billet blog
2. la dernière conférence ne m’a pas fait beaucoup avancé en la matière, et oui parfois, je crois au père Noël, j’attendais une révélation, je ne l’ai pas eu
3. le tweet « mettre ses objectifs au centre de son EAP » m’a fait réfléchir différemment à la problématique… du coup je me sens perdue…

Ce que je veux faire avant la prochaine conférence :
1. Consulter les articles proposés pour la semaine 3 sur l’auto-formation
2. Planifier mon temps pour Itypa
3. Réfléchir à des objectifs précis (puisque finalement tout part de là) et c’est bien ça le plus difficile.
Mes points forts / ce qui va m’aider :
* Plutôt à l’aise avec le Web : connaissance de plusieurs outils + prise en main rapide de ceux que je ne connais pas trop.
* Motivation : envie et besoin (pour moi même) d’apprendre
Mes points faibles / les difficultés que je rencontre :
* Gestion du temps : temps disponible d’1/2 h par ci par là + une plage de 2h environ par semaine… l’impression de ne pas avancer… pas le temps de lire ou rédiger en 1/2h
* Définition des objectifs d’apprentissage : centres d’intérêts variés mais trop large

Ébauche d’objectifs pour les semaines à venir :
– apprendre à maitriser certains outils : pearltrees, scoopit et twiter afin de me remettre à niveau en matière d’utilisation
– réussir à definir un objectif précis en terme de veille (centres d’intérêt trop large)
– essayer tant que possible de maintenir le blog avec mes impressions (à défaut de reflexions/analyse) sur le mooc cela me permettra de mettre mes idées au clair + si ça peut aider ceux pour qui l’objectif est de connaitre le fonctionnement et donc je suppose le retour des participants ?

A suivre donc…

 
 

Étiquettes : , , ,